Livres Antidote

Je ne savais pas que les papas pouvaient pleurer, mémoires d’une fille d’Alsace sous l’occupation allemande

Marie-Jo-Fressard_Couverture_je-ne-savais-pas_papa-pleurer_alsace_occupation-allemande

COMMANDER LE LIVRE

Livre de Marie-Jo Fressart

Conception graphique et dessin : Anne Leila Ollivier

Préface : Lisa Fressard

Fermez vos yeux après chaque petit chapitre de ce livre. Vous verrez une ville sous occupation. Vous entendrez le chant des enfants. Vous sentirez l’odeur du pain. Des champignons fraichement cueillis dans la forêt par des petites mains le long des sentiers dans la montagne. Vous assisterez, souvent avec le sourire, à l’éveil d’une gamine de six ans au moment où l’Allemagne occupait l’Alsace. Un éveil de résistance, du goût de l’aventure, aussi bien contre les occupants que contre les traditions morales et religieuses qui étouffaient cette région.

A travers les yeux de l’enfant qu’elle était, Marie-Jo Fressard nous plonge dans le psyché de l’enfant confrontée à la guerre. Ses bombardements et ses abris antiaérien, ses réfugiés internes jusqu’aux exécutions de jeunes résistants, ses trahisons et es solidarités. « Cette guerre de 39/45, je l’ai vécue sans vraiment me rendre compte que nous n’avions pas une vie normale », écrit-elle. Ce sera pourtant cette épisode de sa vie qui la marquera à jamais et fera d’elle la passionnée des montagnes et la militante pour les droits des détenus marocains et sahraouis qu’elle est devenue. Puisse ce livre, préfacé par sa petite fille Lisa, nous aider à mieux entendre le bruit du monde violent autour de nous. A comprendre et aimer davantage les petits réfugiés syriens ou afghans qui atterrissent chez nous.

Marie-Jo Fressard (1933) est née à Colmar en Alsace et vit dans les Hautes Alpes. Elle a deux enfants, Paul et Nicolas. Elle a publié « De toutes les couleurs », une initiation artistique par l’expression graphique et manuelle, pour enfants de 4 à 8 ans, avec livre du maître (Editions André Casteilla, 1969) et « Avec de la Toile de Jute » (Editions Sélection J.Jacobs, 1969, édité en trois langues). Avec son mari Lucien, elle écrit « Randonnées autour de Gap au fil des saisons » (Editions Edisud, 1993, réédité en 1996 et 2007). « Marraine des deux plus anciens détenus politiques marocains » paraît en 2015 aux Editions Antidote.

Je ne savais pas que les papas pouvaient pleurer, mémoires d’une fille d’Alsace sous l’occupation allemande

Marie-Jo Fressard
10.00€

COMMANDER

Editions Antidote
pages :109
isbn :978-2-930802-08-4

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.