Livres Antidote, Nos livres

Plus qu’hier et moins que demain – Contre le racisme, le colonialisme et la guerre

La Guillotine publie avec Antidote le dernier livre de Nadine Rosa-Rosso.

Nadine Rosa-Rosso a vécu toute l’histoire du mouvement maoïste en Belgique. Dans ce recueil de textes, couvrant une période de 20 ans, elle expose pour la première fois les divergences de fond qui ont mené à sa rupture avec le Parti du Travail de Belgique. Parce qu’il y a urgence. Il s’agit pour elle de donner la place centrale, au cœur même de l’impérialisme européen, à la lutte contre la guerre, le racisme et le colonialisme. Et de créer un tissu de convergences et d’unité entre les luttes de là-bas et d’ici. Ainsi, elle propose un véritable retournement des programmes et des pratiques de la gauche. Cette collection de textes n’est pas un récit académique, mais le témoignage d’une femme restée fidèle à ses convictions et surtout en lien permanent avec les damnés de la terre.

Puisse ce livre contribuer à un débat de fond essentiel.Nadine_Rosa-Rosso_Livre_antidote_plus-qu-hier-moins-que-demain_racisme_colonialisme_PTB_Belgique_guerre

Blog de Nadine Rosa-Rosso

Site de Antidote Publishers

248 pages
Mise en page par 1001 Cordes
ISBN : 9 782930 802176
10 €

COMMANDER

Nos livres

Livre : Palestine, plus d’un siècle de dépossession, Jean Pierre Bouché

Histoire abrégée de la colonisation, du nettoyage ethnique et de l’apartheid

COUVERTURE_DEPOSSESSION_JEAN-PIERRE-BOUCHE_palestine_un-siecle-de-depossession_SCRIBEST_livre_Pierre-Stambul_histoire-de-la-colonisation_israelCe livret montre que, depuis 120 ans, l’histoire d’Israël / Palestine se résume à une entreprise de colonisation de peuplement. Pour la réaliser, le colonisateur a, en toute impunité, spolié, expulsé et fragmenté la société palestinienne.

Un guide utile pour connaître la vérité

Pour comprendre la catastrophe actuelle en Palestine et parvenir à un avenir paci- fique et juste pour tous les habitants de ce qui est maintenant Israël, la Cisjordanie et la bande de Gaza, il faut comprendre l’histoire du mouvement sioniste et de son colonialisme de peuplement. Cette brochure est un guide utile et un point de départ pour quiconque veut connaître la vérité.

Ali Abunimah
Palestinien, Ali Abunimah a fondé et édite l’Electronic Intifada (Chicago). Il a publié One Country: A Bold Proposal to End the Israeli-Palestinian Impasse et The Battle for Justice in Palestine.

Comprendre l’essentiel du désastre

La richesse de ce livret réside dans les nombreuses citations et documents d’époque qui, alliés à une brève analyse historique, permettent au lecteur de comprendre l’essentiel du désastre causé en Palestine depuis près de deux siècles par les idéologies impérialiste et sioniste.

Céline Lebrun
Étudiante chercheuse de l’université Paris-Sorbonne, membre du mouvement BDS en France et en Égypte, Céline Lebrun a codirigé la rédaction du livre Israël, un État d’apartheid ?

Histoire, mémoire et dignité

La propagande sioniste fonctionne sur des idées simples : « Nous rentrons après 2000 ans d’exil » ; la Palestine était « une terre sans peuple pour un peuple sans terre » ; « En 1948, les Arabes sont partis d’eux-mêmes » ; « Après ce qu’ils ont subi, ils ont bien le droit à un pays »… Il est indispensable de raconter la vérité historique. C’est ce que fait ce livre, nombreux documents à l’appui.

Pierre Stambul
Coprésident de l’Union juive française pour la paix, Pierre Stambul a publié Israël-Palestine : du refus d’être complice à l’engagement et Le Sionisme en questions.

L’AUTEUR

BDS_COUVERTURE_DEPOSSESSION_JEAN-PIERRE-BOUCHE_palestine_un-siecle-de-depossession_SCRIBEST_livre_Pierre-Stambul_histoire-de-la-colonisation_israelJean-Pierre Bouché est né en 1945 et a fait carrière au CNRS. Militant des causes internationalistes, il est engagé pour la Palestine depuis la ré-invasion des villes palestiniennes en 2002 et actif au sein du mouvement BDS France (Boycott, Désinvestissements, Sanctions).
Il a coordonné la traduction française du livre de Ben White, Être palestinien en Israël (La Gullotine, 2015).

 

ISBN 979-10-92758-08-5
72 pages
13.5 x 19 cm
Coédition Scribest / Association Récit Présent
Dépôt légal : mai 2017


COMMANDER LE LIVRE SUR LE SITE DES ÉDITIONS SCRIBEST

Nos livres

Libye, OTAN et médiamensonges : Manuel de contre-propagande

Dans notre bibliothèque, il nous reste 4 exemplaires de ce livre désormais épuisé. Dépêchez-vous si vous souhaitez le commander.

Écrit en 2011, il reste d’actualité pour s’informer et se former sur les méthodes employées pour influencer l’opinion à accepter des guerres qui rapportent à leurs promoteurs et non pas aux populations soi-disant libérées.

Pour commander ce livre (15 € frais d’envoi inclus), écrivez-nous via le formulaire de contact.

libye_michel-collon_mediamensonges_khadafi_guerre_otan_jean-bricmont_gregoire-lalieu_cedric-rutter_sarkozy_BHL_TF1_propagande_manuel_in.JPG

Livres Antidote, Nos livres

Mains noires et pizza berbère. Un roman sur le Maroc.

Les éditions La Guillotine vous informe de la sortie du roman écrit par Marie-Jo Fressard aux éditions Antidote.

De son tenace travail quotidien de suivi de l’actualité et de soutien aux victimes de la répression, Marie-Jo a acquis une profonde connaissance du Maroc et de la vie de ses habitants… Vous n’avez entre les mains ni une étude académique de sociologue ou de politologue, ni un pamphlet militant. Non. Vous avez une histoire toute simple, celle de l’amitié entre deux garçons vivant de part et d’autre de la Méditerranée, celle de la rencontre de deux mondes entre lesquels plane l’ombre de la colonisation, du néocolonialisme et l’espoir de l’amitié entre les peuples ; une fiction dans laquelle toute ressemblance avec des personnes ou des faits ayant réellement existé n’est pas forcément fortuite. Vous avez un texte écrit avec cette générosité, cette solidarité, cet amour, qui sont les éléments qui font vibrer Marie-Jo, donnent du sens à sa vie et irradient sur ses écrits, ses paroles et ses actes.

Lucile Daumas, auteure, professeure de français au Maroc à la retraite, membre d’Attac-CADTM Maroc

couverture_mains-noires_pizza-berbere_marie-jo_fressard_roman_maroc_amitie_outre-mediterranee_la-guillotine_antidote-publisers
www.antidote-publishers.be
Comité éditorial : Luk Vervaet, Eric Hulsens, Daniel Wagner
Préface : Lucile Daumas
Conception graphique : Cédric Rutter / 1001 Cordes
© Marie-Jo Fressard et Antidote Publishers

ISBN : 978-2-930802-13-8
112 pages
7 euros

SITE DE L’AUTEUR

COMMANDER SUR NOTRE SITE

C’est drôle et triste, dur et joyeux.

 

Souad Guennoun, auteure, photographe, militante d’Attac Maroc
Livres Antidote, Nos livres

BD « Je m’appelle Ali Aarrass » de Manu Scordia

je-m-appelle_ali-arrass_prison-maroc_torture_couverture-livre_antidote_l

Le livre de Manu Scordia est une bande dessinée en noir et blanc de style « roman graphique » qui raconte l’histoire d’Ali Aarrass, ce belgo-marocain torturé et incarcéré au Maroc dans l’indifférence de la Belgique alors que son innocence est établie. Il retrace le parcours de cet homme, son enfance à Melilla, sa venue en Belgique, son mariage, ses différents boulots, son service militaire, sa librairie, son arrestation puis les mauvais traitements, l’extradition, la torture, le procès inique… tout cela en alternance avec le combat de sa sœur Farida pour la libération de son frère.
Manu Scordia est auteur de bande dessinée et illustrateur. Il est l’auteur de deux BD et a collaboré à plusieurs fanzines et projets de BD collectives. Il est également dessinateur pour divers organes de presse. Ses thèmes principaux sont le racisme, la discrimination, les réfugiés, le colonialisme, la question palestinienne, l’exclusion sociale et l’exploitation de manière générale.

Son travail est visible sur son blog: manu-scordia.blogspot.be

Je m’appelle Ali Aarrass

Manu Scordia
10.00€

COMMANDER LA BD

Technical information
format de poche :
poids :
pages :135
isbn :978-2-930802-39-8

éditions Antidote

Nos livres

Sortie du livre : Être palestinien en Israël – Ségrégation, discrimination et démocratie – Ben White

La Guillotine est heureuse de vous proposer sa deuxième publication. Après Europe-Israël : Une alliance contre-nature de David Cronin, traitant des relations ambivalentes entre l’Europe et Israël, cette fois il s’agit d’une investigation abordant un autre sujet peu éclairé. Alors que les Palestiniens en Israël s’imposent comme une composante incontournable de la réflexion politique et de l’action pour libérer la Palestine de l’apartheid et de la domination militaire sionistes, aucun livre en français n’expose systématiquement le régime de discrimination légalisée auquel ils sont soumis depuis la proclamation d’Israël. Or, le livre écrit par Ben White comble largement ce déficit d’information.
La découverte du premier ouvrage de La Guillotine a amené Jean-Pierre Bouché de la campagne BDS France (Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il respecte les droits fondamentaux du peuple palestinien) à me proposer la traduction de celui-ci. Cette publication est le résultat d’un dialogue permanent avec lui.

Commander sur notre site

Les éditions La Guillotine

Couverture Etre palestinien en Israël Ségrégation Discrimination et Démocratie de ben White

Ce livre traite d’une question clé ignorée par le “processus de paix” officiel et par les commentateurs les plus influents : celle de la minorité palestinienne à l’intérieur d’Israël. Malgré sa considérable population palestinienne en pleine croissance, ce pays se définit, non comme un État de ses citoyens, mais comme un État juif. White démontre que l’insistance à privilégier constamment un groupe ethnoreligieux sur un autre n’est pas compatible avec les valeurs démocratiques. à moins d’y remédier, cette politique ne peut que saper toute tentative de trouver une paix durable.Ce livre démolit de façon convaincante le mythe d’Israël “seule démocratie” du Moyen-Orient. Comme le montre Ben White, le traitement des Palestiniens en Israël est la preuve ultime qu’Israël est tout sauf démocratique.

Ben-White_etre-palestinien-en-israel_livre_la-guillotine

BEN WHITE est un journaliste dont les travaux ont été publiés dans The Guardian, The New Statesman, Al Jazeera et The Electronic Intifada. Il est l’auteur de Israeli Apartheid (Pluto Press, 2009).

Ce livre démolit de façon convaincante le mythe d’Israël “seule démocratie” du Moyen-Orient. Comme le montre Ben White, le traitement des Palestiniens en Israël est la preuve ultime qu’Israël est tout sauf démocratique.

llan Pappe, auteur de Le nettoyage ethnique de la Palestine

Une lecture essentielle pour comprendre pourquoi il ne peut y avoir de paix à moins que les citoyens palestiniens d’Israël obtiennent une complète égalité, ce qui leur est systématiquement refusé.

Ali Abunimah, cofondateur de The Electronic Intifada

Ben White offre une vision globale du problème de Palestine/Israël – puis va au-delà pour indiquer sa seule solution juste et porteuse d’espoir. Une contribution significative au discours politique si nécessaire aujourd’hui.

Ahdaf Soueif. Auteur de The Map of Love

Avec une précision chirurgicale et une abondance de recherches, White expose l’oxymore contenu dans la définition d’Israël comme État “ juif et démocratique” et présente un plaidoyer sans appel pour tenir Israël responsable du crime d’apartheid tel que l’ONU le définit.

Omar Barghouti, auteur de Boycott, Désinvestissement, Sanctions

COMMANDER LE LIVRE / LIRE UN EXTRAIT

ISBN : 978-2-9543806-1-2

160 pages
13 x 20 cm
Prix : 10 €
Dépot légal : mai 2012
Edition La Guillotine

BDSFrance-logo2011-1280x525px_180K

http://www.bdsfrance.org/

panneau-stop_israelien_israel_citoyens-arabes_palestine_ben-white_democratie-juive

Livres Antidote, Nos livres

La faillite morale de la politique occidentale en Orient

faillite-morale_politique-occidentale_orient_couverture-livre_amed_riza-bey_editions_antidote-publishers_la-uillotine

COMMANDER LE LIVRE

Un livre de Ahmed Riza Bey

Cet ouvrage d’Ahmed Riza Bey, édité pour la première fois en 1922, sera pour le lecteur d’une étonnante pertinence pour expliquer l’état actuel de notre monde et la dramatique situation dans laquelle est plongé le Moyen Orient d’aujourd’hui.

« La publication de mon ouvrage coïncide avec une époque où — conséquence fatale de la guerre — le fanatisme et le chauvinisme se sont de nouveau réveillés dans le monde. Une honteuse reculade se manifeste un peu partout. L’orgueil national, le mépris des autres nations, sont poussés, chez quelques-uns, jusqu’à la démence. L’intérêt politique paraît s’unir encore une fois à l’intérêt religieux. Je signale précisément comme exemple les méfaits de ce fanatisme dans le passé, afin d’éviter le danger que les haines subsistantes peuvent engendrer dans l’avenir ».

COMMANDER

Ahmed Riza nait en 1858 à Constantinople, capitale de l’Empire ottoman. Fils d’Ali Riza Bey, conseiller du Sultan Abdelaziz, du Sultan Mourad et du Sultan Abdulhamid, il appartient à une famille de hauts fonctionnaires du Palais. En 1884, affligé par la situation de la paysannerie turque, Ahmed Riza émigre à Paris et suit des études d’Agronomie. Il y adoptera le positivisme d’Auguste Comte. En 1889, Ahmed Riza revient à Constantinople et est nommé directeur de la Haute École de Bursa. La même année, s’indignant du règne despotique d’Abdulhamid II, Ahmed Riza profite d’une invitation à la grande exposition universelle de Paris pour s’exiler et rejoindre le mouvement « Jeunes Turcs ». Très influencé par le constitutionnalisme et le parlementarisme, il dirige en 1895, depuis la capitale française, la revue Meşveret et devient le leader de la société Ittihad ve Terakki Cemiyetti (Comité d’Union et Progrès) qui deviendra le premier parti politique turc, connu aussi sous le nom de « Jeunes Turcs »

Il est le plus illustre représentant de l’aile « occidentale » du parti. Ahmed Riza met fin à son exil lors de la proclamation de la Constitution de 1908. À son retour au pays, il siège comme premier président de la Chambre Ottomane des Députés jusqu’en 1912. En 1915, durant le génocide arménien, Ahmed Riza se montre très critique envers les lois sur la confiscation des biens et la déportation des arméniens en dehors de l’empire. De 1918 à 1919, il est élu président du Sénat ottoman. Dès 1922, Ahmed Riza s’éloigne du monde politique et fait publier « La faillite morale de la politique occidentale en Orient ». Il meurt en 1930, en même temps que disparaît Constantinople, devenue Istanbul. Le Comité d’Union et Progrès (C.U.P.) est l’opposition la plus sérieuse au régime despotique du sultan Abdulhamid II et provoque sa déposition du 27 avril 1909. Ahmed Riza Bey quitte le C.U.P. et proteste contre la violence morale et physique qu’exerce le parti sur les personnes aux opinions…

La faillite morale de la politique occidentale en orient

Ahmed Riza Bey
10.00€
isbn :978-2-930802-02-2

COMMANDER

éditions Antidote